Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Mais éduquez la !

    Quand je lis certains forums, je suis consterné ! mais alors vraiment consterné par ce que je lis ! Comment peut-on laisser une pinguinalité évoluer sans lui donner la moindre éducation, et le moindre principe moral ? Ce n'est pas compliqué pourtant... N'importe qui avec un peu de bon sens et un peu de jugeote peut y parvenir sans trop de mal. 

    Par exemple (on part toujours d'exemple comme ça c'est beaucoup plus concret, vous ne trouvez pas ça logique ? nous si...), si une pinguinalité commet une crise, il ne faut pas la laisser passer sinon elle va en faire de plus en plus et... un jour vous serez totalement dépassé ! Autre exemple (parce que plusieurs valent mieux qu'un), si votre pinguinalité ne veut pas apprendre les gestes d'aide de base, forcez le à les faire. Il est nécessaire si elle veut bien s'insérer dans la société qu'elle remplisse sa part d'obligations.

    Et, si elle refuse catégoriquement ? Si vous vous y prenez tôt, cela ne devrez pas arriver. Elle est généralement compréhensible lorsqu'elle est jeune et accepte sans trop de souci de se soumettre. Si vous avez une pinguinalité adulte qui n'a jamais reçu d'éducation, cela pose plus de problème et nous ne pouvons que vous conseiller de passer par un éducateur. Cela met un peu de temps, mais cela se passe généralement bien. Bonne nouvelle, n'est pas ?

  • Ainsi va la pinguinalité...

    Certains nous avaient prévenus : la pinguinalité fait désormais partie de notre quotidien, que cela nous plaise ou non ! Nous avons décidé de faire avec et de les associer à nos auvairniton bourgrire. Une cohabitation fort étrange s'est nouée entre eux. 

    Au début, tous étaient méfiants. Chacun se méfiait de l'autre et aucun n'osait faire le premier pas. Comme souvent, ça  a débuté par une baston... Puis, ils se sont chacun mis de leur côté puis en sont venus à discuter entre eux - je ne sais plus avec quel prétexte... 

    Au final ? Il semble que la cohabitation entre la pinguinalité et les auvairniton bourgrire fonctionne depuis la semaine dernière. Un bon signe pour l'avenir - enfin nous l'espérons tous ici, car ce n'est vraiment pas simple d'avoir un élevage comprenant des spécimens de ces 2 espèces au tempéraments forts différents. Oui très différents. Nous reviendrons dessus dans les prochains jours...